La ville de Lyon, en France, se dotera bientôt du plus long tunnel d'Europe réservé aux «déplacements doux»: le vélo, la marche et le bus.

Mis à jour le 22 sept. 2010
CYBERPRESSE

Le tunnel, qui devait être à la base une simple galerie de sécurité, s'étirera sur 1,76 km pour relier les rives des deux grands cours d'eau de la ville, la Saône et le Rhône. On y retrouvera dans l'ordre: une voie de bus, une allée pour les piétons et enfin, une piste cyclable (une étude menée par un psychiatre, un écrivain et un chercheur en neurosciences a déterminé que les cyclistes seraient plus confortables au centre du tunnel qu'en périphérie).

Innovant, le tunnel le sera aussi dans son esthétisme. Car la ville de Lyon a décidé d'y ajouter une vocation artistique. Des images et des vidéos seront ainsi projetées sur les parois du tunnel, qui deviendra, selon ses promoteurs, «une galerie numérique évolutive». Une ambiance lumineuse destinée à créer un sentiment de sécurité et de confort pour que le plus de cyclistes et de piétons possibles l'empruntent histoire d'atténuer les bouchons de circulation dans le tunnel voisin, fréquenté par 43 000 véhicules par jour. Date d'entrée en service prévue : 2014.

Plus de détails sur LeMonde.fr