L'éruption du volcan islandais ne fait pas que des malheureux. Loin des aéroports bondés de voyageurs impatients, les milliers de personnes vivant sous les corridors aériens se réjouissent du calme provoqué par l'arrêt forcé des vols et les ornithologues urbains en profitent pour observer des oiseaux habituellement chassés par les avions.  

CYBERPRESSE

Les jardiniers ne sont pas en reste: certains ont récolté la cendre volcanique qu'ils comptent épandre dans leurs potagers et leurs plates-bandes pour stimuler la croissance des légumes et des fleurs. Quant aux écologistes, ils estiment que le ralentissement exceptionnel du trafic aérien aura permis de réduire de plusieurs tonnes les émissions de gaz à effet de serre, temporairement du moins.

Un reportage à lire sur CNN.com