L'un des plus anciens magazines d'histoire canadiens, The Beaver (Le Castor), a décidé de changer de nom, car celui-ci est souvent bloqué par des filtres antipornographie, réduisant sa visibilité sur l'internet, ont indiqué ses dirigeants.

RELAXNEWS

A l'époque, son nom ne faisait penser qu'à l'animal devenu symbole du développement du pays. Mais aujourd'hui c'est aussi un terme d'argot anglais désignant le sexe féminin.

«The Beaver est devenu un obstacle en ligne», a dit à l'AFP la directrice de la publication Deborah Morrison.

>>> Lisez l'article du Globe and Mail