Un homme de 92 ans a été confirmé par le Japon comme le seul survivant connu des attaques d'Hiroshima et de Nagasaki, survenues lors de la Deuxième Guerre mondiale.

CYBERPRESSE

Tsutomu Yamaguchi était à Hiroshima pour un voyage d'affaires le 6 août 1945 lorsque les États-Unis ont largué la première bombe atomique. Souffrant de graves brûlures, il est retourné chez lui à Nagasaki juste avant le bombardement de la ville le 9 août.

Une personne reconnue comme «hibakusha» (survivante des radiations) peut recevoir une compensation du gouvernement, notamment pour les frais médicaux et les frais funéraires.

À lire sur la BBC.