Malgré la volonté de Barack Obama de laisser tranquille l'ancien président et son équipe, certains avocats se disent prêts à leur demander des comptes.

Mis à jour le 12 févr. 2009

Aujourd'hui, alors que Bush et son équipe attendent le verdict de l'Histoire, la question de la responsabilisation est d'une actualité brûlante. Des progressistes rêvent de voir Dick Cheney les menottes aux poignets tandis que des dirigeants de la CIA contractent des assurances afin de se prémunir de poursuites pénales. Selon des avocats et des députés, l'examen de l'ère Bush pourrait prendre trois formes. Par ordre décroissant de déshonneur : la procédure d'impeachment «la procédure de destitution», les poursuites pénales et la mise en place d'une commission d'enquête.

>>À lire sur Mother Jones ou Courrier international (en français)