Source ID:; App Source:

Que risque un Américain pour un soulier sur un président ?

Le désormais célèbre «lancer de chaussures» sur le... (Photo: AP)

Agrandir

Le désormais célèbre «lancer de chaussures» sur le président George W. Bush.

Photo: AP

Cyberpresse

Le journaliste irakien qui a lancé ses chaussures sur le président Bush pourrait être condamné à quinze ans de prison. Mais qu'en serait-il si ce journaliste était américain ?

Selon la loi des Etats-Unis, un tel affront à un haut dirigeant serait passible d'une simple amende, ou encore d'une peine maximale de trois ans de prison.Mais si un jury décide que de jeter un soulier n'est pas une agression, ils peuvent juger l'auteur du geste coupable de harcèlement ou d'entrave à un représentant étranger dans l'exercice de ses fonctions. La peine serait alors réduite à six mois de prison seulement.

 

>>> À lire sur Rue 89




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer