Source ID:; App Source:

New York Times

Les églises évangéliques ne connaissent pas la crise

Un église évangélique pleine à craquer pour une... (Photo: AP)

Agrandir

Un église évangélique pleine à craquer pour une messe.

Photo: AP

De New York à la Californie, les fidèles affluent aux offices afin de prier pour conserver leur emploi ou de méditer sur le sens profond de la récession.

Confronté à une vague d'affluence subite dans sa petite église évangélique de Rock Shelter, à Manhasset - sorte de refuge pour gestionnaires de fonds spéculatifs et autres membres de yacht-clubs de l'État de New York -, le pasteur a dû aménager une pièce supplémentaire équipée d'une télévision et d'une centaine de chaises pliantes.

Et cela fait plus de deux mois que cette annexe de la maison de Dieu ne désemplit pas le dimanche. A Seattle, l'église évangélique de Mars Hill enregistre l'une des plus fortes fréquentations du pays : elle compte désormais quelque 7 000 fidèles, soit un millier de plus qu'en 2007.

 >>À lire sur le New York Times




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer