Source ID:; App Source:

Un avion de la Nigerian Air Force porté disparu

Des équipes de spécialistes et des secours tentent... (Photo PIUS UTOMI EKPEI, Archives AFP)

Agrandir

Des équipes de spécialistes et des secours tentent de localiser l'avion et d'entrer en contact avec l'équipage.

Photo PIUS UTOMI EKPEI, Archives AFP

Agence France-Presse
ABUJA

Un avion de la Nigerian Air Force est porté disparu depuis 48 heures après avoir survolé l'extrême nord-est du pays, où l'armée combat les membres du groupe islamiste armé Boko Haram, a annoncé un porte-parole militaire dimanche.

L'avion, un Alpha Jet, avec deux pilotes à bord, avait quitté vendredi sa base de Yola, dans l'État d'Adamawa, vers 9h45, et devait regagner sa base vers midi le même jour.

«Depuis, tous les efforts pour établir un contact avec l'avion n'ont abouti à aucun résultat positif», a précisé le porte-parole, Chris Olukolade, dans un communiqué.

Des équipes de spécialistes et des secours tentent de localiser l'avion et d'entrer en contact avec l'équipage.

L'Alpha Jet est un avion de conception franco-allemande (Dassault-Breguet/Dornier), datant de 1970. L'appareil est conçu pour l'attaque au sol et l'entraînement.

L'avion a été construit à 512 exemplaires et est utilisé par une dizaine de pays, dont le Nigeria, le Cameroun, la Côte d'Ivoire et le Togo, selon le site internet du constructeur français Dassault.

Le porte-parole n'a pas précisé si l'avion porté disparu avait été utilisé contre les rebelles de Boko Haram, mais des habitants vivant à Yola et dans ses environs ont déclaré à l'AFP la semaine dernière que le nombre de survols aériens avait substantiellement augmenté.

Des habitants à Adamawa et dans l'État voisin de Borno ont également indiqué que des avions de combat avaient survolé la zone alors que l'armée nigériane annonçait le 11 septembre avoir lancé une offensive terrestre et aérienne pour reprendre le contrôle de la ville de Michika (nord-est) prise par le groupe islamiste Boko Haram.

Le groupe islamiste s'est emparé de plusieurs villes des États de Yobe, Borno et Adamawa, dans le nord-est, ces dernières semaines.

Boko Haram veut établir un califat, un État islamique rigoriste, dans le nord-est du Nigeria.

Les combattants de Boko Haram ont progressé de manière fulgurante depuis quelques semaines, infligeant une série de défaites à l'armée nigériane et s'emparant de nombreuses localités, où ils ont multiplié les massacres et exactions contre les civils.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer