Source ID:; App Source:

Faux médicaments au Nigeria: sept ans de prison pour la mort de 84 enfants

Les faux médicaments sont très répandus au Nigeria... (PHOTO BEN SIMON, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les faux médicaments sont très répandus au Nigeria en raison du coût élevé des produits importés. Plus de la moitié des médicaments vendus au Nigeria sont faux ou bien périmés.

PHOTO BEN SIMON, ARCHIVES AFP

Agence France-Presse
Lagos

Deux responsables d'une compagnie pharmaceutique au Nigeria ont été condamnés vendredi à sept ans de prison pour avoir vendu des médicaments qui avaient provoqué la mort de 84 jeunes enfants en 2008.

Les enfants - âgés de 2 mois à 7 ans - sont morts des suites de problèmes rénaux après avoir absorbé le médicament, un produit pour soulager les maux dentaires qui contenait du glycol de diéthylène, un solvant dangereux habituellement utilisé comme liquide de refroidissement pour moteurs.

Le juge de la Haute cour fédérale, Okechukwu Okeke a condamné Adeyemo Abiodun et Egbele Austine Eromosele pour «conspiration»  et «vente d'un médicament dangereux» à une pharmacie de Lagos. Ils avaient été mis en accusation en 2009.

Il a également ordonné la fermeture de la compagnie de Lagos, Barewa Pharmaceutical Limited, le fabricant du produit appelé «My Pikin Baby Teething Mixture» et a gelé ses avoirs financiers.

Les faux médicaments sont très répandus au Nigeria en raison du coût élevé des produits importés. Plus de la moitié des médicaments vendus au Nigeria sont faux ou bien périmés.

En 1990, 109 enfants étaient morts après avoir absorbé du paracétamol mêlé à des produits similaires au glycol de diéthylène, également utilisés pour refroidir les moteurs.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer