Source ID:; App Source:

Égypte: des soldats et des policiers kidnappés

Agence France-Presse
Le Caire

Des hommes armés non identifiés ont enlevé jeudi trois policiers égyptiens et quatre soldats dans le Sinaï, ont indiqué des responsables égyptiens de la sécurité.

Les militaires se rendaient au Caire en minibus lorsque leur véhicule a été stoppé à un point de contrôle dans la région de Al-Wadi al-Akhdar, dans le nord de la péninsule du Sinaï, selon la même source.

Les trois policiers capturés appartiennent aux Forces centrales de sécurité, le corps du ministère de l'Intérieur utilisé pour réprimer les manifestations. Les quatre autres hommes font partie des forces armées. Les deux groupes voyageaient dans des minibus différents, selon la même source.

«Les ravisseurs n'ont encore exprimé aucune demande», a indiqué un responsable de la sécurité.

Des dirigeants bédouins de la région ont été sollicités pour une médiation entre les autorités et les ravisseurs.

Selon des sources bédouines, les ravisseurs voudraient obtenir en échange la libération de certains prisonniers.

Une vague de prises d'otages, qui généralement ne durent pas plus de 48 heures, s'est déclenchée dans le Sinaï après le soulèvement qui a chassé du pouvoir le président Hosni Moubarak au début de 2011 et qui a démantelé ses services de sécurité.

Des militants islamistes ont exploité le non-respect des lois et le soulèvement dans la péninsule du Sinaï comme tremplin pour des attaques de plus en plus téméraires visant les forces de sécurité, un important gazoduc d'exportation de gaz, ainsi que le pays voisin, Israël.

Les ravisseurs du Sinaï sont généralement des Bédouins qui veulent échanger leurs otages contre d'autres Bédouins emprisonnés.

Des Bédouins ont récemment enlevé des touristes hongrois, israéliens et norvégiens dans le sud de la péninsule où se trouvent des plages et des villages de vacances, et les ont utilisés comme monnaie d'échange pour obtenir la libération de proches emprisonnés.

Depuis la chute du régime Moubarak, la frontière avec Israël a été la cible de multiples incidents de sécurité visant l'État hébreu.

Le plus grave s'est produit en août 2011 quand des hommes armés se sont infiltrés dans le sud d'Israël et ont tendu une série d'embuscades qui ont tué huit Israéliens.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer