La police kényane a libéré un Canadien kidnappé en début de semaine à Nairobi dans une opération au cours de laquelle deux des preneurs d'otage ont été tués, a-t-on appris lundi de source officielle.

Mis à jour le 22 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

Ce citoyen canadien, expatrié au Kenya et dont l'identité n'a pas été révélée, avait été kidnappé après avoir déposé son fils à l'école.

«L'homme est sain et sauf», les preneurs d'otage ont agi pour des motifs criminels et réclamé le paiement d'une rançon à la famille, a indiqué un responsable de la police dans la capitale, David Kerina.

Deux suspects ont été arrêtés alors qu'ils récupéraient la rançon. Ils ont mené les policiers vers le lieu de détention de l'otage à Gatundu (nord de Nairobi), a précisé le chef de l'unité spécialisée qui a mené l'opération, Julius Sunkuli.

Sur place, ses deux gardiens ont tenté de prendre la fuite et ont été abattus, a-t-il expliqué.

Plusieurs cas de kidnappings crapuleux, visant des Kenyans ou des expatriés, ont été signalés ces derniers mois dans le pays.