Voici une chronologie des principales dates de la vie de Nelson Mandela:

18 juillet 1918: Naissance au Transkei dans le district d'Umbata. Son père est un chef Thembu, Hendry Mphakanyiswa, et sa mère Nosekeni Qunu

1940: Expulsé de l'Université de Fort Hare pour avoir mené une grève étudiante avec Oliver Tambo, un futur président du Congrès national africain (ANC), il s'installe à Johannesburg

1942: Obtient son diplôme et s'inscrit en droit à l'Université du Witwatersrand

1944: Forme la Ligue de la Jeunesse de l'ANC avec Oliver Tambo et Walter Sisulu, dont il épouse la cousine Evelyn Mase

1945: Naissance de son fils Madiba Thembekile

1950: Devient président de la Ligue de la Jeunesse de l'ANC. Naissance de son deuxième fils Makgatho

1952: Mène la Campagne du Défi, encourageant les gens à ne pas respecter les lois de séparation raciale. Reçoit son premier ordre de proscription

1953: Forme le premier cabinet juridique noir du pays avec Oliver Tambo

1954: Naissance de sa fille Makaziwe

1956: Accusé de trahison comme 155 autres Sud-Africains de toutes races qui ont soutenu la Charte de la Paix demandant une démocratie non-raciale et une économie de type socialiste. Ils sont tous acquittés après un procès de quatre ans

1958: Épouse l'assistante sociale Winnie Momzamo Madizekela après son divorce

1959: Naissance de sa fille Zenani

1960: Interdiction de l'ANC. Naissance d'une autre fille, Zindziwe

1961: Aide à former la branche armée de L'ANC, Umkhonto we Sizwe (Lance de la Nation)

1964: Jugé coupable de trahison, il est condamné à la prison à vie. Il est déjà en prison depuis son arrestation en 1962

1969: Mort de son fils Madiba Thembekile

1973: Refuse une offre de libération au Transkei

1985: Refuse une nouvelle offre de liberté conditionnelle

1989: Rencontre le président Pieter Botha en juillet et son successeur, Frederik de Klerk, en décembre

1990: Libéré de prison par le président sud-africain de Klerk, qui relégalise l'ANC; il retrouve la liberté le 11 février

1991: Le gouvernement, l'ANC et 17 groupes politiques commencent des négociations officielles pour une nouvelle Constitution

1993: Un projet de Constitution est adopté, ouvrant la voie aux premières élections multiraciales d'Afrique du Sud

2 mai 1994: De Klerk reconnaît la victoire de Mandela lors des premières élections multiraciales du 26-28 avril

10 mai 1994: Mandela est investi à la présidence de l'Afrique du Sud

juin 1999: Fin de son mandat. Il se retire de la vie politique

26 janvier 2011: Nelson Mandela est hospitalisé pour des «examens de routine».