Source ID:; App Source:

Prison à vie pour les trois meurtriers du chanteur sud-africain Lucky Dube

Lucky Dube... (Photo: La Presse)

Agrandir

Lucky Dube

Photo: La Presse

Agence France-Presse
Johannesburg

Trois hommes ont été condamnés jeudi à la prison à vie pour le meurtre du chanteur sud-africain et star internationale de reggae Lucky Dube.

Sifiso Mlanga, Julius Xowa et Mbuti Mabe, tous âgés d'une trentaine d'années, ont également été condamné à 15 ans de prison pour avoir tenté de voler le véhicule du chanteur.

Un tribunal de Johannesburg les a reconnus coupables mardi d'avoir abattu Lucky Dube, alors âgé de 43 ans, en essayant de lui voler sa voiture, le 18 octobre 2007 dans un quartier sud de la capitale économique. Les deux enfants adolescents du chanteur avaient assisté à la scène.

«Cette condamnation n'allégera pas ma peine mais nous sommes satisfaits qu'ils aient été arrêtés et que la justice ait fait son travail», a simplement déclaré la femme du chanteur Zanele Dube. Leur troisième enfant n'avait que trois mois lorsque Lucky Dube a été tué.

Il était considéré comme l'un des premiers artistes à avoir introduit le reggae en Afrique du Sud. Lauréat de plusieurs prix, il a enregistré 21 albums, dont «Prisoner» (1989) et «House of Exile» (1991). Lucky Dube, qui chantait en zoulou, anglais et afrikaans, a joué en Europe, en Afrique et aux Etats-Unis.

Son meurtre avait été condamné par de nombreuses personnalités sud-africaines et étrangères. Alors président d'Afrique du Sud, Thabo Mbeki avait appelé ses concitoyens à «agir ensemble pour combattre le fléau de la criminalité».

L'Afrique du Sud est un des pays les plus violents au monde, avec plus de 50 homicides par jour.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer