(Paris) Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Mis à jour le 11 janvier
Agence France-Presse

Les États-Unis « au seuil » de pouvoir « vivre avec »

Les États-Unis pourraient être « au seuil » d’une période de transition, après laquelle il deviendra possible de « vivre avec » le virus, a estimé le Dr Anthony Fauci.  

Le conseiller de la Maison-Blanche sur la crise sanitaire mise sur une « combinaison entre une bonne immunité de fond et la possibilité de soigner une personne à risque ».  

« Nous n’en sommes pas au point où nous pouvons dire de façon acceptable, “vivons avec” […], mais je pense que nous y arriverons », a encore déclaré M. Fauci.  

Le pays a dépassé son record du nombre de personnes hospitalisées, avec près de 146 000 patients infectés occupant actuellement un lit d’hôpital à travers le pays, dont 24 000 en soins intensifs.

Mexique : le dépistage systématique déconseillé

Hugo López-Gatell, le sous-secrétaire à la Santé, a demandé mardi à la population de ne pas se faire tester systématiquement, même en cas de toux ou de maux de gorge.

Les symptômes de la COVID-19 (toux, mal à la gorge…) peuvent être le signe « d’autres maladies respiratoires », a-t-il déclaré. « Donc, au lieu de courir au kiosque [centre de tests] pour se faire dépister, il faut rester à la maison pour éviter de contaminer d’autres personnes ».

Les doses de rappel, pas une stratégie « viable » (OMS)

Combattre la pandémie de COVID-19 à coups de doses de rappel des vaccins actuels n’est pas une stratégie viable, ont prévenu mardi des experts de l’Organisation mondiale de la santé, réclamant des vaccins qui préviennent mieux la transmission.

« Une stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés » des premiers vaccins « a peu de chances d’être appropriée ou viable », indique dans un communiqué ce groupe d’experts en charge de superviser les vaccins contre le coronavirus.

Argentine : record de cas

L’Argentine a enregistré un nouveau record de contaminations en 24 heures, mais a néanmoins allégé l’isolement pour les cas contact vaccinés trois fois pour ménager les « services essentiels ».

Selon le bilan ministériel quotidien, 134 439 nouveaux cas ont été recensés soit 34 000 de plus que le précédent record qui datait de vendredi. Et 26 fois plus que les chiffres qui prévalaient encore mi-décembre (environ 5000).

Djokovic « ignorait » qu’il était positif lors de son apparition publique

Novak Djokovic n’était probablement « pas au courant » du résultat positif de son test de dépistage lorsqu’il a participé à un évènement en Serbie sans masque, a déclaré sa mère dans une interview télévisée.

La superstar du tennis, non vaccinée, a été vue à Belgrade en Serbie le 16 décembre, après avoir été déclarée positive à la COVID-19. La Fédération de tennis de Belgrade avait annoncé le lendemain sur sa page Facebook que « le meilleur joueur de tennis sur la planète » avait remis coupes et diplômes à de jeunes joueurs.   

Près de 5,5 millions de morts

La pandémie a fait près de 5,5 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi mardi par l’AFP à partir de source officielle.

En valeur absolue, les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 842 121 morts, suivis par le Brésil (620 238), l’Inde (484 213) et la Russie (317 687).  

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Bosnie et la Hongrie.

L’OMS estime toutefois, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée à la COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.