(Washington) Les États-Unis ont annoncé mercredi faire don de 200 respirateurs pour aider la Russie dans la lutte contre le coronavirus, quelques semaines après l’envoi par Moscou de matériel similaire à New York.

Agence France-Presse

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a fait l’annonce de cette initiative en publiant sur Twitter la photo d’un avion-cargo militaire avec un drapeau américain et des boîtes portant le logo de l’Agence américaine pour le développement international.

« Les États-Unis font don au peuple russe de 200 respirateurs fabriqués aux États-Unis pour aider à combattre la COVID-19 », a écrit le chef de la diplomatie américaine.

« Nous avons fourni plus de 15 000 respirateurs à plus de 60 pays et continuons à être un leader mondial dans la lutte contre cette pandémie », s’est-il félicité.  

Le département d’État n’a pas pour l’instant précisé quand la cargaison serait livrée à la Russie, qui a connu une forte hausse des contaminations.

L’image rappelle les photos publiées par la Russie d’une cargaison de masques et respirateurs arrivée le 1er avril à New York, alors foyer majeur de l’épidémie américaine. Le geste avait été qualifié de « très gentil » par Donald Trump.

Les autorités américaines craignaient une pénurie importante de respirateurs au début de la crise mais, après avoir accéléré la production, M. Trump s’est adressé à plusieurs pays pour en proposer l’achat.