(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 299 638 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 15 h.

Agence France-Presse

Plus de 4 395 790 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 1 501 900 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Depuis le comptage réalisé la veille à 15 h, 5398 nouveaux décès et 89 751 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont les États-Unis avec 1736 nouveaux morts, le Brésil (749) et le Royaume-Uni (428).

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 84 985 décès pour 1 401 948 cas. Au moins 243 430 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni avec 33 614 morts pour 233 151 cas, l’Italie avec 31 368 morts (223 096 cas), la France avec 27 425 morts (178 870 cas), et l’Espagne avec 27 321 morts (229 540 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 77 décès pour 100 000 habitants, suivi par l’Espagne (58), l’Italie (52), le Royaume-Uni (50), et la France (42).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82 929 cas (3 nouveaux entre mercredi et jeudi), dont 4633 décès et 78 195 guérisons.

Depuis mercredi à 15 h, le Soudan du Sud a annoncé le premier décès lié au virus sur son sol.

L’Europe totalisait jeudi à 15 h 162 654 décès pour 1 825 812 cas, les États-Unis et le Canada 90 539 décès (1 475 279 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 24 405 décès (429 138 cas), l’Asie 11 455 décès (327 508 cas), le Moyen-Orient 7908 décès (254 853 cas), l’Afrique 2551 décès (74 877 cas), et l’Océanie 126 décès (8332 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie dans le monde

Avertissement de l’OMS

Le nouveau coronavirus pourrait « ne jamais disparaître » et devenir une maladie avec laquelle l’humanité devra apprendre à vivre, a averti l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Polémique Sanofi

Déclenchant un tollé en France, le géant pharmaceutique Sanofi a prévenu mercredi qu’il réserverait probablement aux États-Unis la primeur d’un éventuel vaccin contre le nouveau coronavirus, car les autorités américaines ont investi dans sa mise au point.

Pour que le vaccin soit disponible en Europe « de la même manière », il faut que l’Union européenne se montre « aussi efficace » pour financer sa mise au point, a ajouté jeudi le responsable français du groupe.

L’accès à un vaccin doit être « équitable et universel », a réagi la Commission européenne.

Un vaccin pourrait être prêt d’ici à un an dans un scénario « optimiste », selon les données provenant d’essais en cours, a estimé pour sa part l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Déconfinement

Les Français pourront partir en vacances en France en juillet et août, a annoncé le gouvernement en dévoilant un plan de soutien de 18 milliards d’euros au secteur du tourisme.

Après huit semaines de fermeture, les enfants ont repris le chemin de l’école en Finlande, pour à peine plus de deux semaines avant le début des grandes vacances début juin.

Le Japon a annoncé la levée dans la majorité des régions de l’état d’urgence mis en place début avril, le maintenant en revanche dans les grandes agglomérations comme Tokyo et Osaka.

Pertes d’emplois

Près de 600 000 Australiens ont perdu leur emploi en avril en raison de la baisse d’activité due au coronavirus, le chiffre le plus élevé en plus de 40 ans.

Assureurs impactés

La pandémie va coûter 203 milliards de dollars au secteur de l’assurance en 2020, selon Lloyd’s of London qui va verser jusqu’à 4,3 milliards de dollars de dédommagements à ses clients, soit autant que pour les attentats du 11-Septembre.

La Chine se dit diffamée par les États-Unis

La Chine a reproché jeudi aux États-Unis de la « diffamer » après que Washington eut accusé Pékin de pirater la recherche américaine sur un vaccin contre la COVID-19.

La police fédérale américaine a accusé mercredi des pirates informatiques, mais aussi des chercheurs et des étudiants proches de la Chine, de voler des informations d’instituts universitaires et de laboratoires publics.

Sauver la saison estivale

La Commission européenne a appelé à un retour progressif de l’activité touristique pour sauver la saison estivale, encourageant les pays de l’UE à rouvrir leurs frontières intérieures.

L’Allemagne a annoncé viser une levée à la mi-juin des restrictions de circulation mises en place à ses frontières, ajoutant que ses voisins français, autrichien et suisse avaient le même objectif. Ses frontières avec le Luxembourg seront complètement ouvertes dès samedi.