(Paris) La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 240 000 morts dans le monde, dont plus de 85 % en Europe et aux États-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 11 h 30.

Agence France-Presse

Au total, 240 231 décès ont été recensés dans le monde (pour 3 371 435 cas), dont 141 475 en Europe (1 516 635 cas), continent le plus touché. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (65 173), devant l’Italie (28 236), le Royaume-Uni (28 131), l’Espagne (25 100) et la France (24 594).

Le point sur la pandémie dans le monde

Antiviral expérimental aux États-Unis

L’Agence américaine du médicament (FDA) accorde une autorisation d’utilisation en urgence de l’antiviral expérimental remdesivir, après qu’un essai américain a montré qu’il écourtait sensiblement la durée de rétablissement des patients les plus gravement atteints.

Médicaments contre l’hypertension

Les médicaments contre l’hypertension n’augmentent pas le risque de contracter la COVID-19 ou d’en développer des formes sévères, concluent trois études publiées dans le New England Journal of Medicine.

Une crainte avait été formulée après des études animales montrant que ces molécules risquaient d’augmenter dans le corps la présence de protéines appelées ACE2, qui servent de portes d’entrée au nouveau coronavirus chez l’homme.

Origine naturelle selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le coronavirus était d’« origine naturelle », au moment où le président américain, Donald Trump, l’a lié à un laboratoire chinois.

Les Espagnols peuvent faire du sport

Tous les Espagnols sont de nouveau autorisés à sortir de chez eux depuis samedi pour se promener ou faire du sport après 48 jours de confinement très strict. Des créneaux horaires sont réservés aux personnes âgées ou dépendantes, aux enfants, aux adolescents…

Prêt d’urgence pour l’Équateur

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le versement de 643 millions de dollars d’aide d’urgence à l’Équateur, frappé par l’épidémie et la chute des prix du pétrole.

Le président équatorien a reconnu vendredi que son gouvernement avait affronté des « problèmes » dans la gestion des corps des nombreuses victimes du coronavirus, en raison de l’effondrement du système hospitalier et du manque de place dans les morgues.

Rapatriement des Européens presque achevé

Le rapatriement des Européens qui se trouvaient hors de l’UE au moment de la fermeture des frontières est presque achevé, selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Le rail français affecté

Le patron de la compagnie ferroviaire française SNCF indique que la pandémie lui a déjà coûté deux milliards d’euros, envisageant des suppressions de postes et appelant l’État en renfort.

Un chat positif en France

Un chat a été testé positif pour la première fois en France après avoir probablement été infecté par ses propriétaires, annonce l’École nationale vétérinaire d’Alfort, à l’est de Paris, qui recommande aux personnes malades d’appliquer une distanciation avec leur chat.