(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 529 324 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 6 h.  

Agence France-Presse

Plus de 66 498 750 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 42 166 400 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.  

Sur la journée de samedi, 10 674 nouveaux décès et 652 466 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 2527 nouveaux morts, le Brésil (664) et l’Italie (662).  

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 281 206 décès pour 14 584 706 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 5 576 026 personnes ont été déclarées guéries.  

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 176 628 morts et 6 577 177 cas, l’Inde avec 140 182 morts (9 644 222 cas), le Mexique avec 109 456 morts (1 168 395 cas), et le Royaume-Uni avec 61 014 morts (1 705 971 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 149 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (110), l’Espagne (99), l’Italie (98).  

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86 619 cas (18 nouveaux entre samedi et dimanche), dont 4634 décès et 81 706 guérisons.  

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient dimanche à 6 h 457 911 décès pour 13 452 163 cas, l’Europe 442 191 décès (19 585 889 cas), les États-Unis et le Canada 293 789 décès (14 991 542 cas), l’Asie 199 482 décès (12 705 883 cas), le Moyen-Orient 81 445 décès (3 480 566 cas), l’Afrique 53 564 décès (2 252 289 cas), et l’Océanie 942 décès (30 418 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Léger assouplissement en Italie

Grâce à l’allègement de la pression sur les hôpitaux, quelques assouplissements ont été décidés dans plusieurs régions italiennes comme la Toscane (Centre), la Campanie (Naples) et le Val d’Aoste (nord-ouest).

Les habitants peuvent dorénavant s’y déplacer librement, mais sans sortir de leur région. Les commerces de détail – hors restaurants et bars – sont à nouveau rouverts. Les Abruzzes sont l’unique région italienne où les gens ne peuvent sortir de chez eux que pour des raisons professionnelles, de santé ou pour amener leurs enfants à l’école. Premier pays européen touché par la pandémie au printemps dernier, l’Italie déplore près de 60 000 morts.

Élisabeth II bientôt vaccinée

La reine d’Angleterre Élisabeth II, 94 ans, et son mari le prince Philip, 99 ans, recevront dans les prochaines semaines le vaccin Pfizer-BioNTech tout juste autorisé au Royaume-Uni. Détenteur du pire bilan en Europe, le Royaume-Uni est le premier pays occidental à approuver l’injection massive d’un vaccin. Le pays juge « probable » une régression importante de la pandémie « d’ici au printemps ».

Séoul relève l’alerte sanitaire

La Corée du Sud relève son alerte sanitaire à Séoul après la détection de 631 nouveaux cas dimanche, un record en neuf mois : interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes, compétitions sportives à huis clos, service en salle dans les restaurants autorisés jusqu’à 21 h et service à emporter dans les cafés. « Nous sommes face à la crise la plus grave depuis le début de l’épidémie », a déclaré le premier ministre Chung Sye-kyun.

Aide alimentaire indonésienne : un ministre arrêté

Le ministre indonésien des Affaires sociales a été arrêté, soupçonné d’avoir accepté 1,2 million de dollars de pots-de-vin liés à l’aide alimentaire distribuée aux personnes affectées par le coronavirus. L’économie indonésienne, la plus grande d’Asie du Sud-Est, a été plombée par la pandémie et le gouvernement a multiplié les programmes d’aide, notamment alimentaire, pour soutenir les nécessiteux.

Législatives roumaines : crainte d’une forte abstention

Les Roumains votaient dimanche pour des législatives dont les libéraux pro-européens au pouvoir sont donnés favoris malgré une gestion critiquée de la pandémie. Il ne devrait pas y avoir foule : fruit de l’effet conjugué de la pandémie et de la lassitude des électeurs, le taux d’abstention pourrait avoisiner les 60 %.

Saint Nicolas défile en voiture

Le traditionnel défilé de Saint Nicolas s’est fait cette année en voiture dans les rues de Prague pour se conformer aux règles sanitaires.