(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 468 873 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 63 227 470 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 40 255 800 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de lundi, 7871 nouveaux décès et 490 401 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1057 nouveaux morts, l’Italie (672) et la Russie (569).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 268 103 décès pour 13 545 792 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 5 146 319 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 173 120 morts et 6 335 878 cas, l’Inde avec 137 621 morts (9 462 809 cas), le Mexique avec 105 940 morts (1 113 543 cas), et le Royaume-Uni avec 58 448 morts (1 629 657 cas).

 Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 144 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (109), l’Espagne (96) et l’Italie (92).

 La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86 542 cas (12 nouveaux entre lundi et mardi), dont 4634 décès et 81 631 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient mardi à 7 h 447 909 décès pour 13 018 511 cas, l’Europe 413 774 décès (18 323 905 cas), les États-Unis et le Canada 280 177 décès (13 919 502 cas), l’Asie 195 055 décès (12 411 246 cas), le Moyen-Orient 78 983 décès (3 348 575 cas), l’Afrique 52 033 décès (2 175 413 cas), et l’Océanie 942 décès (30 324 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Besoins humanitaires record

Le nombre de personnes ayant besoin d’aide humanitaire dans le monde va atteindre un nouveau record de 235 millions, une augmentation de 40 % en un an, « presque entièrement due à la COVID-19 », selon l’ONU.

L’organisation a en conséquence lancé un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars (29 milliards d’euros) pour 2021, visant à aider dans 56 pays quelque 160 millions de personnes (sur les 235 millions concernées) parmi les plus vulnérables, qui font face à la faim, aux conflits, aux déplacements et aux conséquences du changement climatique et de la pandémie.

Vaccin Pfizer/BioNTech : demande d’autorisation dans l’UE

L’alliance Pfizer/BioNTech a déposé la demande d’autorisation conditionnelle de son vaccin contre la COVID-19 dans l’UE auprès de l’Agence européenne du médicament (EMA), et dit espérer sa distribution d’ici la fin du mois.

Les résultats des tests à grande échelle de ce vaccin, développé par le laboratoire allemand BioNTech associé au géant américain Pfizer, ont montré une efficacité à 95 %.

Plus de 1,46 million de morts

La pandémie a fait au moins 1,46 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Plus de 63,2 millions de cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis comptent le plus de morts (268 103), devant le Brésil (173 120), l’Inde (137 621), le Mexique (105 940) et le Royaume-Uni (58 448).

OCDE : perspectives « très incertaines »

L’horizon se dégage grâce au vaccin, mais les perspectives à court terme demeurent « très incertaines » : l’OCDE a revu à la baisse mardi sa prévision de croissance de l’économie mondiale en 2021, qui devrait rebondir de 4,2 %, contre 5 % prévus avant les reconfinements de l’automne.

L’Organisation de coopération et de développement économiques a également légèrement corrigé son estimation pour 2020, mais à la hausse : le PIB mondial devrait finalement se contracter de 4,2 %, contre-4,5 % prévus lors de ses précédentes prévisions, en septembre.

L’Irlande sort du confinement

L’Irlande sort mardi de son deuxième confinement avec la réouverture des magasins non essentiels, coiffeurs et salles de sports, après six semaines de strictes restrictions.

Elle avait été, le 22 octobre, le premier pays d’Europe à instaurer un second confinement national, fermant les commerces non essentiels et proscrivant les rencontres entre personnes de différents foyers, tout en gardant les écoles ouvertes.

Mise en garde au Panama

Le président du Panama, Laurentino Cortizo, a mis en garde contre l’augmentation record des contaminations à la COVID-19, à la faveur de la reprise progressive de l’activité économique et alors que le pays a ordonné à ses habitants de retourner travailler.

Le Panama est le pays le plus touché par les contaminations en Amérique centrale, avec plus de 165 000 cas cumulés et 3079 morts pour un peu plus de quatre millions d’habitants.

F1 : Hamilton testé positif

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) est positif à la COVID-19 et sera donc forfait pour le Grand Prix de Sakhir de F1 de vendredi à dimanche à Bahreïn, ont annoncé la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et son écurie. Sa participation au dernier GP de la saison, la semaine prochaine à Abou Dabi, est incertaine.

« Lewis est maintenant isolé », a précisé Mercedes. « Hors des symptômes légers, il est en forme et en bonne santé. »

Sri Lanka : amnistie de prisonniers

Des centaines de prisonniers au Sri Lanka ont été amnistiés et des milliers d’autres vont être libérés après une sanglante mutinerie ayant fait neuf morts et 113 blessés dans une des nombreuses prisons surpeuplées où se propage la COVID-19.