(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 460 018 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 6 h.

Agence France-Presse

Plus de 62 732 520 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 39 899 800 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de dimanche, 7007 nouveaux décès et 502 826 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 822 nouveaux morts, l’Italie (541) et l’Inde (443).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 266 887 décès pour 13 385 495 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 5 065 030 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 172 833 morts et 6 314 740 cas, l’Inde avec 137 139 morts (9 431 691 cas), le Mexique avec 105 655 morts (1 107 071 cas), et le Royaume-Uni avec 58 245 morts (1 617 327 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 143 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (109), l’Espagne (96), l’Italie (91).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86 512 cas (11 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4634 décès (0 nouveau) et 81 598 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient lundi à 6 h 446 672 décès pour 12 967 365 cas, l’Europe 409 073 décès (18 133 542 cas), les États-Unis et le Canada 278 910 décès (13 753 768 cas), l’Asie 194 266 décès (12 361 176 cas), le Moyen-Orient 78 434 décès (3 321 072 cas), l’Afrique 51 722 décès (2 165 295 cas), et l’Océanie 941 décès (30 305 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Nouvelle étape pour le vaccin Moderna

La société américaine Moderna a annoncé qu’elle déposerait lundi des demandes d’autorisations conditionnelles de son vaccin contre la COVID-19 aux États-Unis et en Europe, après que des résultats complets ont confirmé une haute efficacité estimée à 94,1 %.

Quatrième vague à Hong Kong

Hong Kong, considéré comme un très bon élève dans la gestion de l’épidémie avec seulement 109 décès depuis le début de l’année, a décidé lundi de nouvelles restrictions pour endiguer une quatrième vague, après avoir dépassé récemment les 100 nouveaux cas quotidiens, dus notamment à un important foyer de contamination lié aux clubs de danse de salon.

Les fonctionnaires du territoire densément peuplé devront travailler de chez eux, sauf fonctions essentielles. Les entreprises privées sont invitées à encourager le télé-travail.

Les rassemblements en public ne pourront dépasser deux personnes. Au restaurant, pas plus de deux convives par table. Également concernés par les nouvelles restrictions, la plupart des salles de spectacle, les clubs de karaoké et les parcs d’attractions.

Italie : 4e plan de soutien

Le gouvernement italien a approuvé lundi son quatrième plan pour soutenir l’économie, affectée par les dernières mesures de restrictions.

Ce plan de 8 milliards d’euros (9,6 milliards de dollars US) permet de repousser le paiement des impôts pour les entreprises des secteurs les plus affectés par le confinement.

Il prévoit également d’augmenter la présence policière pour s’assurer du respect des mesures anti-coronavirus.

1,46 million de morts

La pandémie a fait au moins 1 460 018 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h.

Plus de 62 732 520 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis comptent le plus de morts (266 887), devant le Brésil (172 833), l’Inde (137 139), le Mexique (105 655) et le Royaume-Uni (58 245).

Pérou : vaccination massive en mars-avril

Le président péruvien Francisco Sagasti a annoncé qu’il comptait lancer le processus de vaccination contre la COVID-19 à grande échelle « entre mars et courant avril ».

Liban : déconfinement progressif

Le Liban entame lundi un déconfinement partiel après deux semaines de fermeture quasi totale.

Les restaurants rouvriront « à hauteur de 50 % » de leur capacité tandis que les bars et les boîtes de nuit resteront fermés et les mariages interdits. Le couvre-feu commencera à 23 h locales chaque jour, contre 17 h ces deux dernières semaines.

Australie : arrivée d’étudiants étrangers

Des étudiants étrangers sont arrivés lundi en Australie pour la première fois depuis la fermeture en mars des frontières du pays.

Soixante-trois étudiants, originaires de Chine continentale, de Hong Kong, du Japon, du Vietnam et d’Indonésie sont arrivés à l’aéroport de Darwin (nord), dans le cadre d’un programme expérimental pour relancer le secteur de l’enseignement supérieur qui a pesé l’année dernière près de 23 milliards d’euros dans l’économie australienne.