(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 453 074 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 6 h.

Agence France-Presse

Plus de 62 150 290 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 39 582 700 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de samedi, 9259 nouveaux décès et 563 602 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 1186 nouveaux morts, l’Italie (686) et la Pologne (599).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 266 074 décès pour 13 246 769 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 5 024 365 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 172 561 morts et 6 290 272 cas, l’Inde avec 136 696 morts (9 392 919 cas), le Mexique avec 105 459 morts (1 100 683 cas), et le Royaume-Uni avec 58 030 morts (1 605 172 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 142 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (109), l’Espagne (96), l’Italie (90).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86 512 cas (11 nouveaux entre samedi et dimanche), dont 4634 décès et 81 598 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient dimanche à 6 h 445 666 décès pour 12 913 154 cas, l’Europe 405 529 décès (17 845 033 cas), les États-Unis et le Canada 278 034 décès (13 603 135 cas), l’Asie 193 504 décès (12 301 906 cas), le Moyen-Orient 77 899 décès (3 297 965 cas), l’Afrique 51 501 décès (2 158 814 cas), et l’Océanie 941 décès (30 285 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Affluence au marathon de Shanghai

Quelque 9000 coureurs ont participé dimanche au marathon international de Shanghai, selon plusieurs médias chinois, une affluence devenue rare en raison de la pandémie.

Pour participer, les sportifs ont dû se soumettre à un test de dépistage de la COVID-19 et porter un masque avant le départ et immédiatement après leur arrivée. Certains l’ont conservé sur leur visage pendant toute la durée de l’épreuve.

France : appel pour les stations de ski

« Monsieur le président de la République, ne tuez pas la montagne française ! », écrivent dans une tribune plusieurs élus et professionnels du ski, qui demandent à Emmanuel Macron la réouverture en décembre des remontées mécaniques.

Le gouvernement français a annoncé jeudi que les stations de montagne seraient ouvertes pour les vacances de fin d’année, mais sans remontées mécaniques ni équipements collectifs, afin d’éviter des attroupements.

Cérémonies religieuses : Paris doit revoir sa copie

La plus haute juridiction administrative française a ordonné dimanche au gouvernement de revoir dans les trois jours son décret limitant à 30 personnes le nombre de fidèles autorisés à assister aux cérémonies religieuses.

Des associations catholiques avaient saisi vendredi le Conseil d’État, estimant que la jauge de 30 était « non nécessaire, disproportionnée et discriminatoire ».

Couvre-feu à San Francisco

La Ville de San Francisco va imposer un couvre-feu et d’autres restrictions à partir de lundi en raison d’une recrudescence des cas de coronavirus.

Les commerces non essentiels seront fermés et les rassemblements seront interdits de 22 h jusqu’à 5 h le lendemain, mesures qui resteront en vigueur jusqu’au 21 décembre.

Manifestation contre le couvre-feu en Belgique

Une vingtaine de personnes ont été arrêtées samedi soir après une marche qui a rassemblé 500 manifestants à Liège (est de la Belgique) contre le couvre-feu nocturne, qui s’étend en Wallonie de 22 h à 6 h du matin.

La Belgique, un des pays les plus touchés par la pandémie, a annoncé vendredi soir la poursuite du confinement partiel mis en place fin octobre, tout en autorisant la réouverture des commerces à partir de mardi.

Canada : l’exportation de médicaments bannie

Le gouvernement canadien a annoncé l’interdiction d’exporter plusieurs médicaments vers les États-Unis, notamment ceux utilisés dans le traitement de la COVID-19, si ces ventes causent ou exacerbent une pénurie au Canada.

Cette interdiction survient alors qu’entre en vigueur lundi aux États-Unis une réforme promue par le président américain Donald Trump pour permettre l’importation de médicaments de l’étranger afin de faire baisser les prix.