(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 397 322 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 59 256 310 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 37 691 800 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de lundi, 7896 nouveaux décès et 593 934 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 835 nouveaux morts, l’Italie (630) et la Pologne (540).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 257 707 décès pour 12 421 216 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 4 633 600 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 169 485 morts et 6 087 608 cas, l’Inde avec 134 218 morts (9 177 840 cas), le Mexique avec 101 926 morts (1 049 358 cas), et le Royaume-Uni avec 55 230 morts (1 527 495 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 136 décès pour 100 000 habitants, suivie par le Pérou (108), l’Espagne (92) et l’Italie (83).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 86 464 cas (22 nouveaux entre lundi et mardi), dont 4634 décès (0 nouveau) et 81 508 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient mardi à 7 h 435 916 décès pour 12 523 367 cas, l’Europe 377 263 décès (16 657 311 cas), les États-Unis et le Canada 269 201 décès (12 755 021 cas), l’Asie 189 142 décès (11 975 641 cas), le Moyen-Orient 74 880 décès (3 160 744 cas), l’Afrique 49 979 décès (2 154 039 cas), et l’Océanie 941 décès (30 196 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).  

En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.  

Le point sur la pandémie

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

Allègement du confinement attendu en France

Le président Emmanuel Macron s’adressera de nouveau aux Français mardi soir pour desserrer un peu l’étau du confinement en vigueur depuis le 30 octobre. Un allègement des contraintes est attendu en trois phases : autour du 1er décembre, puis avant les congés de Noël et enfin début 2021.

Être vacciné pour entrer en Australie ?

Être vacciné contre la COVID-19 pourrait devenir une condition pour entrer en Australie. Aucune décision définitive n’a été prise quant aux restrictions qui seront en vigueur une fois qu’un vaccin contre le coronavirus aura été mis sur le marché, a assuré le secrétaire australien à la Santé Greg Hunt. Mais il a laissé entendre que la condition d’entrée pourrait être une quarantaine stricte de deux semaines, ou une vaccination.

De son côté, la compagnie aérienne australienne Qantas a indiqué qu’elle exigerait des passagers prenant ses vols internationaux qu’ils soient vaccinés au préalable.

Un Noël dans l’intimité

Un Noël en petit comité, sans grande réunion de famille, est sans doute « la meilleure option » en ces temps de pandémie pour la majorité des pays, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Les régions allemandes plaident de leur côté pour une limitation à dix personnes issues de plusieurs foyers du nombre de participants aux fêtes de Noël et du Nouvel An. Les enfants de moins de 14 ans ne seraient pas inclus dans ce décompte. Les régions conseillent en outre une mise en quarantaine des participants avant et après ces fêtes.

Ces mesures doivent être discutées mercredi avec la chancelière allemande Angela Merkel.

Près de 1,4 million de morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 1 397 322 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 7 h.

Plus de 59 256 310 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 257 707 décès, suivis par le Brésil (169 485), l’Inde (134 218 morts), le Mexique (101 926 morts) et le Royaume-Uni (55 230 morts).

Vaccin russe efficace à 95 % ?

La Russie a affirmé mardi que son vaccin Spoutnik V contre la maladie COVID-19, développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, était efficace à 95 %, selon des résultats préliminaires. Le nombre de cas utilisés pour les calculs n’a pas été précisé.

Le laboratoire britannique AstraZeneca, associé à l’université d’Oxford, a pour sa part développé un vaccin efficace à 70 % en moyenne, voire à 90 % dans certains cas, selon des résultats intermédiaires d’essais cliniques de grande échelle. Ses concurrents Pfizer/BioNTech et Moderna revendiquent de leur côté une efficacité supérieure à 90 %.

Quarantaine réduite à l’entrée en Angleterre

Les voyageurs entrant en Angleterre et soumis à une quatorzaine pourront à partir de mi-décembre écourter cet isolement en cas de dépistage négatif du nouveau coronavirus cinq jours après leur arrivée, a annoncé le gouvernement britannique.

Des centaines de vols annulés à Shanghai

Des centaines de vols étaient annulés mardi à l’aéroport international de Shanghai (est de la Chine), après la découverte de plusieurs cas de COVID-19 liés à des employés du fret aérien.

Restrictions à Helsinki

La capitale finlandaise, largement épargnée jusque-là par la pandémie de COVID-19, va mettre en place de nouvelles restrictions très contraignantes à cause d’une flambée de cas, a annoncé son maire mardi. Les lycées, les bibliothèques et les piscines seront fermés et les évènements publics totalement interdits à Helsinki.

La date d’entrée en vigueur de ces restrictions sera annoncée en fin de semaine.