(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1 168 750 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 7 h.  

Agence France-Presse

Plus de 44 056 470 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 29 694 100 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations.  

Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées. Sur la journée de mardi, 7723 nouveaux décès et 516 898 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.  

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont les États-Unis avec 928 nouveaux morts, le Mexique (643) et le Brésil (549). Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 226 723 décès pour 8 779 794 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins.

Au moins 3 487 666 personnes ont été déclarées guéries. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 157 946 morts et 5 439 641 cas, l’Inde avec 120 010 morts (7 990 322 cas), le Mexique avec 89 814 morts (901 268 cas), et le Royaume-Uni avec 45 365 morts (917 575 cas).  

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 104 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (95), l’Espagne (75), le Brésil (74).  

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 85 868 cas (42 nouveaux entre mardi et mercredi), dont 4634 décès (0 nouveau) et 80 936 guérisons.  

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient mercredi à 7 h 395 320 décès pour 11 059 786 cas, l’Europe 268 359 décès (9 423 884 cas), les États-Unis et le Canada 236 719 décès (9 001 798 cas), l’Asie 167 825 décès (10 321 120 cas), le Moyen-Orient 57 553 décès (2 475 896 cas), l’Afrique 41 956 décès (1 739 674 cas), et l’Océanie 1018 décès (34 314 cas).  

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Vers un tour de vis en France…

Face à l’aggravation de l’épidémie en France, le président Emmanuel Macron doit décider et annoncer mercredi à 20 h de nouvelles restrictions qui pourraient aller jusqu’à un reconfinement du pays, peut-être moins strict qu’au printemps.

… et en Allemagne

L’Allemagne envisage elle aussi de futures mesures drastiques, avec fermeture pour un mois des bars, restaurants et installations sportives et culturelles, selon des propositions du gouvernement de la chancelière Angela Merkel, qui doivent être discutées mercredi avec les régions.

Record de décès en Iran

L’Iran a enregistré la mort de 415 personnes en 24 heures à cause du nouveau coronavirus, dépassant le record atteint la veille dans le pays le plus touché par la pandémie au Moyen-Orient, a annoncé mercredi le ministère de la Santé.

Plus de 10 000 morts au Canada

Le Canada, en pleine deuxième vague de coronavirus, a franchi mardi soir le cap des 10 000 morts, selon les chiffres officiels compilés par plusieurs chaînes de télévision.

Plus de 90 % des morts étaient recensées dans les deux plus grandes provinces du pays, l’Ontario et surtout le Québec, épicentre de la pandémie depuis qu’elle a éclaté au Canada en mars dernier.

Pic d’hospitalisations en Belgique

La Belgique, devenue le pays du monde où le coronavirus circule le plus intensément lors de la deuxième vague, comptait mercredi 5554 malades hospitalisés, très près du pic enregistré le 6 avril (5759), selon les données de l’institut belge de santé publique Sciensano.

Cafés et restaurants sont fermés en Belgique depuis le 19 octobre, et un couvre-feu est imposé de 22 h à 6 h dans deux des trois régions du pays. Il est interdit de se réunir à plus de quatre, même à l’extérieur. Un nouveau durcissement des restrictions pourrait être annoncé vendredi.

Melbourne rouvre

Après plus de trois mois de fermeture contrainte par la deuxième vague épidémique, les commerçants de Melbourne ont rouvert mercredi leurs boutiques et restaurants aux quelque 5 millions d’habitants de la deuxième ville d’Australie.

Les salons de beauté ont également été autorisés à lever leur rideau, mais les salles de sport devront encore attendre jusqu’au 8 novembre. C’est à cette même date que les habitants de la capitale de l’État de Victoria pourront sortir d’un rayon de 25 km autour de l’agglomération.

Boeing réduit ses effectifs

Boeing, toujours sous pression de la pandémie et de la crise du 737 MAX, a annoncé mercredi qu’il allait supprimer 7000 emplois supplémentaires d’ici fin 2021, ce qui va faire passer au total le nombre d’employés à 130 000 contre 160 000 en début d’année.

Président sud-africain en quarantaine

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa s’est placé en quarantaine après avoir appris qu’un convive à un dîner de charité auquel il participait a été déclaré positif au coronavirus, a annoncé mercredi la présidence.