(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 924 968 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h.

Agence France-Presse

Plus de 29 061 830 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 19 334 000 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de dimanche, 3844 nouveaux décès et 253 832 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 1136 nouveaux morts, les États-Unis (494) et le Brésil (415).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 194 081 décès pour 6 520 235 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins. Au moins 2 451 406 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 131 625 morts pour 4 330 455 cas, l’Inde avec 79 722 morts (4 846 427 cas), le Mexique avec 70 821 morts (668 381 cas), et le Royaume-Uni avec 41 628 morts (368 504 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 93 décès pour 100 000 habitants, suivi par la Belgique (86), l’Espagne (64), la Bolivie (63), et le Chili (63).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 85 194 cas (10 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4634 décès et 80 415 guérisons.

L’Amérique latine et les Caraïbes totalisaient, lundi à 7 h, 310 597 décès pour 8 282 745 cas, l’Europe 221 352 décès (4 495 833 cas), les États-Unis et le Canada 203 292 décès (6 656 859 cas), l’Asie 116 093 décès (6 553 850 cas), le Moyen-Orient 40 141 décès (1 686 419 cas), l’Afrique 32 616 décès (1 355 521 cas), et l’Océanie 877 décès (30 604 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Un automne « plus dur » en Europe

« Cela va devenir plus dur » : l’Organisation mondiale de la santé s’attend à une remontée du nombre des morts de la COVID-19 en Europe en octobre et en novembre, a averti le directeur de sa branche européenne, qui réunit lundi et mardi sa cinquantaine d’États membres.

« J’entends tout le temps : “le vaccin va être la fin de l’épidémie”. Bien sûr que non ! », s’est exclamé Hans Kluge.

Selon l’OMS, un nouveau record a été atteint dimanche, avec presque 308 000 cas confirmés en un seul jour.

France : restrictions à Bordeaux et Marseille

Confrontées à une forte progression du nombre des cas, les deux grandes villes françaises de Bordeaux et de Marseille ont annoncé de nouvelles mesures restrictives, dont l’interdiction des fêtes d’étudiante et l’annulation des Journées du patrimoine.

Figurent également l’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les parcs ou sur les quais de la Garonne à Bordeaux (sud-ouest) et sur les plages à Marseille (sud-est) et l’abaissement à 1000 personnes de la jauge pour les spectacles et les compétitions sportives.

Rentrée scolaire en Italie

Six mois après leur fermeture, la majeure partie des établissements scolaires ont rouvert en Italie, malgré des « difficultés » reconnues par le gouvernement qui a lancé aux jeunes un appel à la « prudence ».

Quelque 5,6 millions d’élèves ont repris le chemin de l’école dans 13 des 20 régions italiennes, la rentrée se faisant de manière étalée entre les 1er et 24 septembre.

Le monde pas préparé à une prochaine pandémie

Le monde ne se prépare pas suffisamment à une prochaine pandémie, qui pourrait alors se révéler « encore plus dévastatrice » que celle de COVID-19, a averti un panel international.

« Si on ne tire pas les leçons de la COVID-19 ou si l’on n’agit pas en y mettant les moyens et l’engagement nécessaires, la prochaine pandémie — qui est une certitude — sera encore plus dévastatrice », a mis en garde le Conseil de supervision de la préparation globale, un organe de contrôle indépendant mis en place par l’OMS et la Banque mondiale.

Nouveau confinement partiel à Jakarta

Les autorités de la capitale indonésienne Jakarta ont imposé un nouveau confinement partiel et promis d’isoler strictement toute personne testée positive après une hausse importante du nombre des cas.

Pas de festival du cirque de Monte-Carlo

Pas de dompteur, ni d’acrobates ni de clowns : le plus grand évènement de cirque du monde, le festival international de Monte-Carlo, prévu pour janvier, a été annulé et sa 45e édition reportée à 2022 « vu la situation sanitaire », a annoncé le gouvernement princier.

Des masques par la poste

Les Tchèques de plus de 60 ans vont recevoir gratuitement cette semaine des masques par courrier, a annoncé la poste, une initiative décriée par l’opposition qui accuse le gouvernement de manœuvre électoraliste à l’approche du scrutin régional d’octobre.