(Paris) La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 650 000 morts dans le monde, dont près du tiers en Europe, depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un comptage de l’AFP réalisé à partir de sources officielles lundi à midi.

Agence France-Presse

Au total, 650 011 décès ont été recensés, pour un total de 16 323 558 cas (9 190 345 personnes sont considérées guéries). Le nombre de morts a doublé en un peu plus de deux mois et plus de 100 000 nouveaux décès ont été enregistrés depuis le 9 juillet.

L’Europe reste le continent le plus touché en nombre de morts (208 138), mais la pandémie progresse toujours rapidement en Amérique latine et dans les Caraïbes, où 184 307 décès étaient recensés. Les États-Unis sont eux le pays avec le plus lourd bilan (146 968 décès) devant le Brésil (87 004), le Royaume-Uni (45 752), le Mexique (43 680) et l’Italie (35 112).