(Paris) La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 434 214 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l’apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 15 h.

Agence France-Presse

Plus de 7 970 180 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 3 603 600 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Depuis le comptage réalisé la veille à 15 h, 2864 nouveaux décès et 116 982 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont le Brésil avec 612 nouveaux morts, l’Inde (325) et les États-Unis (310).

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 115 896 décès pour 2 103 750 cas. Au moins 561 816 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 43 332 morts pour 867 624 cas, le Royaume-Uni avec 41 736 morts (296 857 cas), l’Italie avec 34 371 morts (237 290 cas), et la France avec 29 436 morts (194 175 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 83 décès pour 100 000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (61), l’Espagne (58), l’Italie (57), et la Suède (48).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83 181 cas (49 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4634 décès (0 nouveau), et 78 370 guérisons.

L’Europe totalisait lundi à 15 h 188 085 décès pour 2 417 902 cas, les États-Unis et le Canada 124 114 décès (2 202 820 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 79 877 décès (1 660 695 cas), l’Asie 23 503 décès (865 000 cas), le Moyen-Orient 11 950 décès (569 347 cas), l’Afrique 6554 décès (245 692 cas), et l’Océanie 131 décès (8731 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24 heures peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.

Le point sur la pandémie

Réouverture des frontières européennes

Après trois mois d’isolement à l’intérieur de leurs frontières nationales, les Européens retrouvent lundi la possibilité de voyager plus facilement d’un pays à l’autre en raison du recul de la pandémie.

L’Italie, la Croatie, et la Pologne ont déjà rouvert leurs frontières sans restrictions la semaine dernière. Lundi, la France, la Belgique et la Grèce ont à leur tour rétabli la libre circulation avec tous les pays du continent.

Retour à la normale à Paris

Paris, ville la plus visitée d’Europe, retrouve peu à peu son visage normal. Les cafés et restaurants ont été autorisés à rouvrir leurs salles, après leurs terrasses début juin. Les touristes peuvent de nouveau visiter l’emblématique Tour Eiffel à condition de monter par les escaliers.

En France, où le coronavirus a fait près de 30 000 morts, le ministre de la Santé Olivier Véran a estimé lundi que « le gros de l’épidémie (était) derrière nous ». Crèches, écoles et collèges reprendront à plein temps à partir du 22 juin.

Tous les commerces autorisés à rouvrir au Royaume-Uni

Tous les commerces sont autorisés à rouvrir en Angleterre lundi dans une nouvelle étape du déconfinement au Royaume-Uni.

Seuls les magasins jugés « essentiels » comme les commerces alimentaires et les pharmacies sont restés ouverts pendant le confinement, décrété fin mars pour lutter contre la pandémie.

Crainte d’un rebond en Chine

La Chine a connu au cours du week-end une résurgence du nombre de cas de contaminations, centrée autour du marché géant de Xinfadi, dans le sud de Pékin jusqu’ici relativement épargnée par l’épidémie.

Depuis vendredi, la capitale compte 75 nouveaux cas de contamination et plusieurs villes du pays conseillent à leurs habitants d’éviter de s’y rendre.

La ville de Pékin a décidé lundi de refermer les sites sportifs et culturels.

Morgues pleines en Inde

En Inde, selon les médias, de nombreux malades décèdent après avoir été refusés par les hôpitaux, faute de lits. Un millier de nouveaux cas de contamination sont enregistrés chaque jour à New Delhi et les autorités ont annoncé le reconfinement de la grande ville de Chennai à partir de vendredi.

Dans le pays, qui a enregistré près de 9000 morts, les corps s’entassent dans les morgues, car le personnel des cimetières et des crématoriums n’arrive pas à suivre le rythme des décès.

Avertissement du gouvernement au Pakistan

Au Pakistan, le gouvernement a prévenu que le nombre de cas de coronavirus pourrait doubler d’ici fin juin et dépasser le million fin juillet.

Premiers touristes aux Baléares

Les premiers touristes allemands autorisés à profiter du soleil de l’archipel des Baléares sont arrivés lundi dans le cadre d’un projet pilote, une semaine avant la réouverture des frontières de l’Espagne le 21 juin.

Après un contrôle de température à leur arrivée, ils feront l’objet d’un suivi téléphonique de la part des autorités pour vérifier l’éventuelle apparition de symptômes de la COVID-19.