(Paris) La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 167 594 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 15 h 30.

Agence France-Presse

Plus de 2 437 170 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 545 400 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Depuis le comptage réalisé la veille à 15 h 30, 3667 nouveaux décès et 73 979 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus fin février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 40 931 décès pour 766 212 cas. Au moins 71 581 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont l’Italie avec 24 114 morts pour 181 228 cas, l’Espagne avec 20 852 morts (200 210 cas), la France avec 20 265 morts (155 383 cas), et le Royaume-Uni avec 16 509 morts (124 743 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82 747 cas (12 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4632 décès, et 77 084 guérisons.

L’Europe totalisait lundi à 15 h 30 105 869 décès pour 1 202 306 cas, les États-Unis et le Canada 42 640 décès (802 882 cas), l’Asie 7068 décès (166 994 cas), le Moyen-Orient 5675 décès (129 268 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 5093 décès (104 731 cas), l’Afrique 1159 décès (23 089 cas), et l’Océanie 90 décès (7903 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).