(Hartford) Le procès d’un Canadien qui aurait enlevé son fils en 1987 avant de disparaître pendant 31 ans a été reporté à une date ultérieure.

Associated Press

Selon le Hartford Courant, le procès d’Allan Mann devait s’amorcer à la fin d’avril devant une cour fédérale américaine. Son avocat Ross Thomas a demandé à un report à la fin du mois de mai afin de lui permettre de négocier un accord de plaidoyer.

Le gouvernement aurait proposé en février une entente.

Mann a été inculpé sous diverses accusations, dont celle d’avoir produit une fausse déclaration au sujet de son identité en tentant d’obtenir une aide financière et des services médicaux. Il fait aussi face à des accusations d’enlèvement à Toronto, là où les autorités lui reprochent d’avoir kidnappé son fils Jermaine, alors âgé de 21 mois, au cours d’une visite ordonnée par le tribunal.

Mann a été arrêté à Vernon, au Connecticut, l’an dernier.

Jermaine Mann a pu revoir sa mère qu’il croyait morte depuis plusieurs années.