Vu à New York : un castor en train de se construire une maison le long de la Bronx River, du jamais vu en 200 ans. Les biologistes l'ont appelé José, en l'honneur du politicien du Bronx (José Serrano), qui a dégagé les fonds pour assainir la rivière où le rongeur de deux ou trois ans a choisi de faire sa vie.Il fut un temps où la Bronx River était un véritable dépotoir où s'accumulaient carcasses de voitures, pneus et autres rejets de la société industrielle. Aujourd'hui, la rivière est assez propre pour attirer au moins un castor. Reste à savoir si une femelle voudra partager sa maison new-yorkaise.

Richard Hétu