C'est un secret de Polichinelle : la droite républicaine n'est pas enchantée par les candidats en lice à l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2008. D'où ce phantasme à propos d'une candidature éventuelle de Dick Cheney que l'on retrouve sur le blogue de la revue conservatrice National Review.Comme le souligne l'auteur du billet, Kathryn Jean Lopez, ce phantasme serait le cauchemar de la gauche démocrate, qui déteste le vice-président peut-être encore davantage que le président. Même si Cheney n'a jamais manifesté l'intention de briguer la Maison-Blanche en 2008, Lopez estime qu'il pourrait créer l'unité chez les républicains.

Richard Hétu

Tout comme Cheney, Lopez estime que la guerre en Irak est un grand succès.