Le Washington Post convie ses lecteurs à une visite guidée de «Hillaryland», nom donné au cercle des fidèles de Hillary Clinton depuis l'époque où elle était First Lady. Soudée par une discipline de fer et animée par une loyauté à toute épreuve, cette garde rapprochée est composée en très grande partie de femmes. En fait, les femmes n'ont jamais été aussi bien représentées dans l'entourage d'un candidat à la Maison-Blanche.

Richard Hétu

(Photo The Washington Post)