La semaine prochaine, le général David Petraeus doit se rendre à Washington pour rendre compte de la situation en Irak devant le Congrès à l'occasion d'auditions publiques. Tout le monde s'attend à ce qu'il présente un bilan positif de la stratégie du président Bush d'envoyer des troupes supplémentaires en Irak. Au cours des dernières semaines, ses déclarations optimistes ont d'ailleurs contribué à un changement de ton remarquable dans le débat sur la guerre à Washington. Même Hillary Clinton et Barack Obama ont déclaré récemment que la stratégie de l'administration Bush avait produit des résultats positifs.

Richard Hétu

Dans une chronique publiée aujourd'hui dans le New York Times, Paul Krugman estime cependant que le général Petraeus est le nouveau Colin Powell, un militaire estimé dont se sert l'administration Bush pour berner les élus du Congrès et la population américaine. Selon Krugman, le truc marche encore. En tout cas, le président Bush n'a pas manqué de se faire photographier en compagnie du général Petraeus à son arrivée en Irak, où il effectue aujourd'hui une visite surprise.

(Photo AP)