Après avoir pris une avance quasi insurmontable dans la course à l'investiture républicaine, John McCain subira un test important demain après-midi à Washington. Il prendra la parole à l'occasion de la conférence du CPA (Conservative Political Action), un groupe qui ne le porte pas dans son coeur. Samedi, quelque 6000 membres du CPA voteront pour déterminer leur candidat préféré chez les aspirants républicains à la Maison-Blanche. L'an dernier, McCain était arrivé bon dernier à l'issue d'un vote semblable, comme on peut le lire ici.

Richard Hétu

McCain doit ses victoires d'hier au vote des indépendants et des républicains modérés, qui l'ont porté dans des États clés comme New York, le New Jersey, la Californie et le Missouri. Les électeurs conservateurs, qui représentaient 60% de l'électorat aux primaires républicaines, l'ont généralement boudé, préférant Mike Huckabee et Mitt Romney. Seuls 31% d'entre eux ont voté pour le sénateur de l'Arizona.

(Photo AP)