Ne prévoyant pas de quitter l'Irak dans un proche avenir, le Pentagone songe à constuire un terrain de golf dans la zone verte de Bagdad. Ce n'est pas une blague : le «Tigris Woods Golf and Country Club» fait partie d'un projet commercial et touristique de cinq milliards de dollars destiné à attirer gens d'affaires, investisseurs et touristes irakiens, américains et canadiens, entre autres.

Richard Hétu

(Photo AP)