Qu'a donc fait John McCain, à titre de président de la commission du Sénat sur le commerce, qui l'aide à comprendre les marchés financiers? La question a été posée à Douglas Holtz-Eakin, principal conseiller économique du candidat républicain. Celui-ci a répondu en brandissant son BlackBerry. «Il a fait ça», a-t-il dit en parlant du «miracle» auquel John McCain aurait contribué. Je cite dans le texte la déclaration du conseiller :

Richard Hétu

"He did this. Telecommunications of the United States is a premier innovation in the past 15 years, comes right through the Commerce committee so you're looking at the miracle John McCain helped create and that's what he did."

La déclaration du conseiller de McCain fait penser à celle d'Al Gore, qui s'était félicité en 1999 d'avoir

«inventé l'internet». Il parlait lui aussi de son travail au Sénat pour faciliter les progrès technologiques qui ont mené à la création de l'internet. La nuance avait évidemment échappé aux critiques de Gore, qui avaient ajouté cette déclaration maladroite à la liste de ses «exagérations».

Bien sûr, il s'en trouvera aujourd'hui pour rappeler que le BlackBerry est une invention canadienne attribuable à Research in Motion, une société de Waterloo, en Ontario.

(Photo Reuters)