«J'ai une philosophie différente, je vais répondre avec la vérité. Je ne vais pas commencer à dire des mensonges au sujet de John McCain.»

Richard Hétu

Barack Obama s'exprimait ainsi il y a deux semaines, au moment où les médias américains accusaient John McCain de diffuser des publicités mensongères ou tendancieuses à propos de son adversaire. Or, selon cet article publié aujourd'hui à la une du New York Times, le camp Obama a diffusé à la radio ou à la télévision au moins cinq annonces mensongères ou tendancieuses au sujet de John McCain depuis la déclaration du candidat démocrate. J'ai déjà fait allusion à l'une de ces pubs, qui porte sur l'immigration. D'autres attaquent le candidat républicain en dénaturant ses positions sur les pensions et la recherche sur les cellules souches embryonnaires, entre autres.

Selon Joe Trippi, ex-stratège d'Howard Dean, Barack Obama risque de perdre son image de politicien pas comme les autres en employant cette stratégie. D'autres stratèges démocrates ne partagent pas cette crainte, trouvant plutôt rassurant que le sénateur de l'Illinois ait décidé de rendre à son adversaire la monnaie de sa pièce. Ils ajoutent qu'aucune pub démocrate ne rivalise encore avec les annonces du camp McCain accusant Obama d'avoir traité Sarah Palin de truie ou d'avoir donné son accord aux cours d'éducation sexuelle à la maternelle.

(Photo Reuters)