Au lendemain de la fête de Thanksgiving, la tradition veut que les grands magasins américains ouvrent leurs portes à cinq heures du matin pour lancer la saison des achats de Noël. Attirés par des soldes alléchants, les consommateurs se pressent aux portes pour pouvoir se ruer à l'intérieur lorsque celles-ci ouvrent. Ce matin, la ruée annuelle a causé la mort d'un travailleur d'un Wal-Mart à Long Island, en banlieue de New York. Je cite un extrait d'un reportage du Daily News traduit par mielou :

Richard Hétu

Des témoins affirment que l'assaut de la foule a fait trébucher l'homme. Il est tombé et s'est fait piétiner. Alors qu'il cherchait à retrouver son souffle, des clients lui courraient sur le dos et tout autour de lui.

"Il était bousculé en tous sens par 200 personnes," déclare un collègue, Jimmy Overby, 43 ans. "Ils ont sorti les portes de leurs gonds. Il a été piétiné et tué sous mes yeux. Ils m'ont également fait tomber... J'ai dû me battre littéralement pour empêcher les gens de me piler dessus."

La police du comté de Nassau enquête encore sur l'affaire et n'a pas voulu confirmer les témoignages. Le coroner déterminera la cause du décès. La police a tout de même dit, sans plus de précisions, qu'il y avait eu plusieurs blessés.

Et vive la société de consommation!

P.S. : Dans la première version de ce billet, il était question d'une femme enceinte ayant fait une fausse couche. Cette histoire n'était pas fondée.

(Photo AP)