Le critique de théâtre du New York Times Charles Isherwood signe un article dithyrambique sur la comédie musicale American Idiot, qui a fait ses débuts à Broadway hier soir après avoir connu un vif succès en Californie. Les chansons du spectacle sont tirées des deux derniers albums de Green Day, American Idiot et 21st Century Breakdown. De la musique punk au vénérable St. James Theater? On aura tout entendu...

Richard Hétu

(Photo The New York Times)