À noter que le général Stanley McChrystal n'a pas fait de déclarations publiques depuis le début de cette affaire. Barack Obama a accepté sa démission avant-hier, jugeant inacceptables les propos du chef des forces internationales en Afghanistan et de son équipe au sujet de plusieurs responsables de son administration.

Richard Hétu