Accusé hier d'avoir enfreint les règles d'éthique du Congrès, le représentant démocrate Charles Rangel n'a pas apprécié que le jeune journaliste de NBC Luke Russert, fils du regretté Tim Russert, lui demande s'il craignait de perdre son siège en raison de ses problèmes. Selon le politicien octagénaire, il s'agissait d'une «question stupide» et indigne d'une chaîne comme NBC (voir vidéo ci-dessous).

Richard Hétu

Rangel connaîtra jeudi prochain la nature précise des accusations auxquelles il devra répondre. L'enquête de la commission de l'Éthique portait notamment sur son manque de transparence dans ses affaires financières. Son procès devant la commission de l'Éthique devrait avoir lieu en septembre, soit quelques semaines avant les élections de mi-mandat. Même reconnu coupable, le vieux lion de Harlem pourrait être réélu. Président de l'importante commission chargée des questions fiscales, Rangel avait demandé en mars dernier d'être placé «en disponibilité», le temps que la commission de l'Éthique complète son travail.