Je n'ai pas pu inclure cette déclaration du journaliste Shane Bauer à sa mère dans mon article publié aujourd'hui dans La Presse sur les trois jeunes randonneurs américains détenus depuis bientôt un an dans une prison de Téhéran et accusés tour à tour d'espionnage et d'entrée illégale sur le territoire iranien, deux accusations que Bauer, sa fiancée Sarah Shourd et leur ami Josh Fattal réfutent :

Richard Hétu

«Nous voulons que les gens sachent que nous sommes opposés aux guerres en Irak et en Afghanistan. Nous nous opposons aux politiques hégémoniques des États-Unis au Moyen-Orient. Nous sommes pro-Palestiniens et contre l'occupation israélienne. Sarah et moi avons fait connaissance alors que nous organisions des manifestations contre la guerre en Irak. Nous avons protesté contre l'AIPAC. Nous nous opposons aux politiques agressives des États-Unis contre l'Iran.»

Bauer, qui a publié des articles sur le Moyen-Orient dans des magazines américains de gauche comme The Nation et Mother Jones, faisait de la randonnée pédestre avec Shourd et Fattal dans le Kurdistan irakien, à proximité de la frontière iranienne, lorsqu'ils ont été arrêtés par des policiers iraniens en uniforme. Il vivait à Damas, capitale de la Syrie, où sa fiancée enseignait l'anglais à des réfugiés irakiens tout en apprenant l'arabe. Plusieurs personnalités ont réclamé leur libération, dont l'universitaire américain Noam Chomsky.