De passage samedi à l'aéroport international de San Diego, John Tyner, un informaticien de 31 ans, s'est prévalu de son droit de refuser de se soumettre à l'analyse d'un des scanners corporels à rayons X que l'on retrouve dans certains aéroports américains depuis la fin octobre. Comme le veut la règle en pareille circonstance, un agent de la TSA (Transport Security Authority) l'a informé qu'il devrait se soumettre à une fouille manuelle, dont la nouvelle procédure inclut le toucher des parties génitales.

Richard Hétu

Tyner, qui s'était alors mis à filmer la scène avec son téléphone cellulaire, a refusé que l'agent touche à ses bijoux de famille en laissant tomber une phrase devenue célèbre aux États-Unis depuis que le jeune homme a publié sur son blogue une vidéo de l'incident. Comme le souligne l'AP dans ce topo, la vidéo connaît un succès viral sur internet depuis hier. Je cite la phrase de Tyner dans le texte :

"If you touch my junk I'll have you arrested."

L'agent de la TSA a aussitôt appelé son superviseur et Tyner a dû se résigner à retourner à la maison en raison de son refus de se soumettre à la fouille manuelle. Son histoire illustre l'opposition d'un nombre grandissant d'Américains aux nouvelles procédures de sécurité dans les aéroports.

(Photo Getty Images)