Quel est le rapport entre le tabou homosexuel dans l'armée américaine et le nouveau traité de désarmement START signé par les présidents Barack Obama et Dmitri Medvedev? Comme je n'ai pas encore pris mon premier café de la journée, je ne peux pas répondre à cette question (je suis rentré tard de l'excellent concert donné hier soir par Prince au New Jersey).

Richard Hétu

Je lis cependant dans cet article que le sénateur républicain du Tennessee Bob Corker menace de voter contre le nouveau traité si le chef de la majorité démocrate du Sénat, Harry Reid, tient aujourd'hui un vote, comme prévu, sur l'abrogation de la loi «Don't ask don't tell» qui interdit aux militaires ouvertement homosexuels de servir dans l'armée sous peine d'être renvoyés. Corker a affirmé en entrevue que d'autres sénateurs républicains pourraient agir comme lui.

Quatre sénateurs républicains ont annoncé cette semaine qu'ils voteraient aujourd'hui pour abolir le tabou sexuel dans l'armée, un sujet qui revient à l'ordre du jour pour la deuxième fois en autant de semaines. Il s'agit de Susan Collins (Maine), Olympia Snowe (Maine), Scott Brown (Massachusetts) et Lisa Murkowsky (Alaska). Leur appui permettrait à la majorité démocrate de réunir les 60 votes nécessaires à l'abrogation de la loi adoptée en 1993.

(Photo Getty Images)