Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté une résolution autorisant la communauté internationale à prendre toutes les mesures nécessaires, exception faite d'une intervention terrestre, pour protéger les civils libyens et imposer un cessez-le-feu aux forces pro-Kadhafi. Selon un diplomate français cité dans cet article, des opérations militaires pourraient être lancées dans les prochaines heures par la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et plusieurs pays arabes.

Publié le 17 mars 2011
Richard Hétu

Avant l'adoption de la résolution onusienne, Kadhafi avait annoncé une offensive ce soir contre Benghazi, siège de la rébellion.

P.S. : Et voilà que Kadhafi serait prêt à négocier un cessez-le feu.

(Photo AP)