Spectaculaire. En fait, le terme n'est peut-être pas assez fort pour qualifier la volte-face de Newt Gingrich sur la Libye. Après s'être prononcé en faveur d'une action militaire américaine contre le régime de Mouammar Kadhafi, voici que l'ancien président de la Chambre des représentants et candidat potentiel à la Maison-Blanche accuse Barack Obama d'opportunisme pour avoir donné le feu vert à l'opération «Aube de l'Odyssée». «Je ne serais pas intervenu», a-t-il di ce matin lors d'une entrevue accordée à l'émission Today de NBC :

Publié le 23 mars 2011
Richard Hétu