Le bilan de l'attaque de l'hôtel Intercontinental de Kaboul est monté à 19 morts, dont les huit talibans qui y ont pris part. Onze civils et policiers afghans ont également été tués dans l'assaut, qui n'a fait aucune victime étrangère, selon cet article de l'Associated Press. Un porte-parole taliban avait pourtant affirmé que l'attentat visant les clients étrangers de l'établissement, réputé pour sa sécurité.

Richard Hétu

L'attaque, à laquelle des hélicoptères de l'OTAN ont mis fin au bout de cinq heures en abattant trois des assaillants qui se trouvaient sur le toit de l'hôtel, est survenue une semaine après l'annonce par Barack Obama du début du retrait des forces américaines d'Afghanistan. Elle illustre le caractère aléatoire des progrès revendiqués par le président américain.