Richard Hétu

À l'avant-veille de sa dernière émission régulière à Fox News, Glenn Beck s'est plaint d'avoir été harcelé par des New-Yorkais alors qu'il assistait avec sa femme et sa fille à une projection d'un film d'Alfred Hitchcok à Bryant Park, au centre de Manhattan.

Selon l'animateur, qui a raconté cette histoire hier dans le cadre de son émission radiophonique, un spectateur a crié «Nous haïssons les conservateurs ici», alors qu'un autre a dit «Nous sommes à New York et nous haïssons les républicains».

Beck a déclaré qu'un spectateur avait aspergé sa femme de vin. Et d'ajouter :

«Je vous le jure, je pense, si j'avais suggéré, et je l'ai presque fait, Aïe, quelqu'un a-t-il une corde? Parce ce qu'il y a un arbre ici. Vous pourriez me lyncher. Et je pense qu'il y avait dans la foule une couple de personnes qui l'auraient fait.»

Vers la fin de son récit, Beck était au bord des larmes.

Une spectactrice a cependant offert une version différente de l'incident, reprochant notamment aux deux gardes du corps de Beck d'avoir montré un trop grand zèle. Elle a précisé qu'une de ses amies avait renversé du vin sur la femme de Beck par accident, et qu'elle s'en était excusée.