Richard Hétu

Le sénateur démocrate du Vermont Patrick Leahy, président de la Commission judiciaire du Sénat, a accusé ce matin les adversaires de la réforme du système de l'immigration de tenter d'utiliser l'attentat de Boston pour la torpiller.

«Ne soyons pas cruels au point d'essayer d'utiliser les actes odieux commis par deux jeunes hommes la semaine dernière pour faire dérailler les rêves et l'avenir de millions de gens travaillants», a déclaré le sénateur Leahy en défendant la politique d'asile qui a permis à la famille des frères Tsarnaev de s'installer aux États-Unis en 2002.

Le sénateur républicain d'Iowa Chuck Grassley a rejeté l'accusation de son collègue, qui le visait. Reste que plusieurs républicains ont évoqué l'attentat de Boston au cours des derniers jours pour critiquer le projet de réforme de l'immigration présentée la semaine dernière par un groupe bipartite de sénateurs.