Un tiers des 54 sénateurs démocrates ont signé une lettre appelant Barack Obama à nommer Janet Yellen à la tête de la Réserve fédérale en remplacement de Ben Bernanke. Yellen, qui est aujourd'hui vice-présidente de la FED, deviendrait la première femme à occuper ce poste.

Richard Hétu

Lawrence Summers est également un des candidats à la succession de Bernanke. Il a été secrétaire au Trésor durant le deuxième mandat de Bill Clinton et principal conseiller économique de la Maison-Blanche durant le premier mandat d'Obama.

Le sénateur d'Iowa Tom Harkin fait partie des progressistes qui voient le rôle de Summers dans l'abrogation de la loi Glass-Steagall et la dérégulation de Wall Street comme une des raisons principales de ne pas le nommer à la tête de la FED.

Selon cet article publié aujourd'hui à la Une du New York Times, certains partisans de Yellen estiment par ailleurs qu'il est temps qu'une femme soit nommée dans un poste économique de premier plan.

Summers compte parmi ses supporteurs des personnalités proches d'Obama, dont Timothy Geithner, ex-secrétaire au Trésor, et Gene Sperling, principal conseiller économique d'Obama.

Yellen a souvent eu maille à partir avec Summers et Sperling au sein de l'administration Clinton, dont elle a été présidente du Conseil des conseillers économiques. Elle appuie les politiques de Bernanke pour stimuler l'économie, alors que Summers a exprimé du scepticisme quant à leur efficacité.