Anthony Weiner finira bien par se rendre compte qu'il est devenu la risée de New York. Ce n'est sans doute qu'une question de jours avant qu'il ne mette fin à sa campagne à la mairie de la ville. La photo publiée à la Une du New York Post est celle d'une des trois femmes avec lesquelles l'ex-représentant de New York dit avoir échangé des «sextos» après sa démission du Congrès. En retour, Weiner lui a envoyé plusieurs gros plans de son pénis, une obsession bizarre à laquelle fait référence le New Yorker sur la couverture de son prochain numéro.

Richard Hétu